À propos

Le problème dans le monde

La production annuelle de plastique a atteint 348 millions de tonnes en 2017 (Source: PlasticsEurope) et cette quantité devrait doubler d’ici 2030 (Source: Heinrich Böll Stiftung). La moitié sert aux emballages à usage unique.

Selon les études, 3% à 10% sont déversés dans l’environnement, où le plastique se fragmente, jusqu’à se retrouver absolument partout. Selon une étude publiée en 2019, un être humain ingère en moyenne plus de 5g de micro-plastiques par semaine, l’équivalent d’une carte de crédit (Source: WWF) !

Au-delà du transport des déchets (macro-déchets, micro-déchets et nano-déchets) par l’eau, les micro-plastiques sont également transportés par le vent.

Le plastique menace la sécurité alimentaire, la santé humaine, le tourisme sur les côtes et contribue au changement climatique.

Graphique: Oceaneye

Photo: Summit Foundation

Le problème en Suisse

50 tonnes de plastique entreraient chaque année dans le Léman (source: ScienceDirect).

Selon les modèles, 1% à 5% des plastiques sont en suspension dans l’eau, le reste coule au fond.

Résultat: <5 tonnes par an ressortent du Léman par le Rhône.

De premiers travaux scientifiques ont montré leur présence dans des régions de montagne totalement inhabitées, dans des lacs de montagne au-delà de 1500m (Source: Aqualti).

La Suisse est le château d’eau de l’Europe. Or nos eaux sont aussi polluées que le sont celles de la Mer Méditerranée (Source: Oceaneye).

Il est urgent d’agir contre la pollution aux plastiques, aussi dans nos montagnes et nos eaux, en documentant davantage la problématique, en informant le grand-public pour une prise de conscience des enjeux et en faisant connaître les solutions alternatives aux emballages à usage unique.

L’action Swim For Good

Le Rotary Club de Montreux-Vevey est à l’initiative de l’action Swim For Good. Cette action prend la forme d’un “Swimathon”, une course à la nage par équipes.

Les bassins nagés par les membres de l’équipe sont soutenus par des parrains et des marraines, qui s’engagent à verser après l’action un montant par bassin traversé ou une somme de leur choix. 

     

    Photo: Aqualti

    Utilisation des fonds

    Swim For Good permet de lever des fonds au profit de Summit Foundation. Ces fonds seront utilisés pour des programmes de protection des eaux, sous deux formes:

     

    • des travaux scientifiques en lien avec la pollution des eaux, aux micro-plastiques en particulier et spécialement en montagne. Ces travaux seront réalisés en collaboration étroite avec l’ONG française Aqualti, spécialisée dans la recherche de micro-plastiques dans les eaux et les glaces. 

    • des actions d’information et de sensibilisation sur la problématique, en particulier des expositions, des conférences, des visites de classes ou encore des campagnes de sensibilisation du grand public.

    En savoir plus

    Télécharger la présentation powerpoint qui détaille l’action Swim For Good.